GR 58 : Le paradis ?