Voila bien l'un des problèmes de l'homme moderne encombré de tout ses gadgets : comment les emporter avec soit lorsque on se retrouve loin de toute source d'énergie et que ces derniers ne fonctionnent pas avec des piles ? Dans ces cas la, une seule solution : utiliser l' énergie solaire !

Vous allez me dire que l'on peut également faire sans tout ces joujou technologiques bien sur, mais il est toute de même plus sécurisant d'avoir un téléphone rechargé pour pouvoir éventuellement appeler à l'aide en cas de problème lorsque l'on part en randonnée loin de tout pendant 15 jours.
Autre exemple : je me sert de mon ipod vidéo pour décharger mon appareil photo Olympus E-300 grâce au très pratique camera connector. Cet adaptateur très pratique a deux gros inconvénient : il est très lent et vide complètement la batterie de l'ipod. Or, je tient a cette solution car elle m'évite de me ruiner dans de nombreuses cartes compact flash et me sera sans doute très utile si je veut faire un reportage photo à l'autre bout du monde, loin de toute alimentation. C'est donc la précisément que les solution solaires peuvent prendre le relais !

Avant de porter mon choix sur le Solio, j'ai longtemps hésité avec le Soldius 1 qui ne possède pas de batterie intégré mais qui se recharge bien plus rapidement (2/3 heures) que le Solio (+ de 8 heures !) qui possède une batterie interne. En fait, je pense que les deux produits ont des utilisations différentes. Le Soldius 1 est le plus écolo (puisqu'il ne possède pas de batterie), et le plus performant, puisqu'il peut charger un ipod en 2 heures ! Le Solio possède une batterie et peut donc être chargé à l'avance et garder son énergie (dans le cas ou il pleut pendant une semaine) et la décharger en temps voulu. Par contre il lui faut 8 heures de pleins ensoleillement pour se charger complètement.

Le Soldius 1

Personnellement, j'était plus tenté par la solution sans batterie interne du Soldius, mais je souhaitais pouvoir recharger à la fois mon ipod et mon téléphone. C'est pour cette raison que je me suis tourné vers le Solio, car même s'il n'existe pas d'adaptateur pour le K750, j'ai trouvé une solution en passant par un adaptateur allume cigare. :-)

Voila le Solio en position fermé

On peut noter deux entrées. Une pour le brancher sur l'adaptateur secteur fourni, et une autre pour le brancher sur le périphérique à recharger (Ipod ou SE K750 dans mon cas)

Le solio en position ouverte.

Pour ce qui concerne la liaison avec l'ipod, aucun problème à signaler. L'ipod se recharge aussi vite que s'il était branché sur le courant, c'est à dire en 2/3 heures. Solio recommande de ne pas attendre que l'ipod soit complètement déchargé avant d'utiliser le Solio car les premiers % de la batterie de l'ipod consomment beaucoup plus de puissance.

Pour ce qui concerne la liaison avec le SE K750, il faut rajouter deux accessoires :

  • Un adaptateur allume cigare femelle (12V Universal Female Adaptor) a acheter chez Solio.
  • Un adaptateur Chargeur allume-cigare CLA-60

Dommage qu'il n'existe pas d'adaptateur direct car j'ai l'impression qu'il y a une perte d'énergie en passant par ce système, même s'il fonctionne bien... Il faut que je fasse des tests plus précis avec le Solio chargé a bloc et le K750 complètement vidé.

EDIT du 23/03/06 : J'ai déchargé COMPLETEMENT le K750 et chargé a bloc le solio en passant par l'adaptateur secteur. Puis je l'ai rechargé avec le système de l'allume cigare. J'ai lancé l'opération le soir donc je n'ai pu mesurer la durée de chargement, mais je pense qu'elle est identique a celle d'une prise de courant classique, c'est a dire 3/4 heures. Ce matin, en rallumant le K750, il était chargé a 93 % ! Donc une pleine charge de la batterie du Solio correspond quasiment a une pleine charge du K750.

A noter : l'adaptateur Sony Ericsson CLA-60 possède également une petite diode blanche pour éclairer la nuit. Ca peut toujours servir bien que le K750 possède sa propre lampe/flash bien plus puissante.

Le Solio est fournis avec une notice bien faite en plusieurs langues, dont bien sur le français. Si vous vous posez des questions, il existe également une FAQ sur le site de Solio qui recense la plupart des cas de figure.
Le Solio est également fourni avec un adaptateur secteur pour le recharger, ainsi qu'une petite ventouse en plastique pour le coller à une vitre.

Pour savoir si le Solio est chargé, il suffit d'appuyer sur le petit bouton central. Il émet des clignotement avec sa diode verte. Chaque clignotement correspond à 15 25 % de charge, donc quatre clignotements indique que le Solio est complètement chargé.

Enfin, l'ensemble me semble très robuste et les panneaux solaire sont très bien protégés par un revêtement plastique très costaud il me semble.