On se rend tout de suite mieux compte de la difficulté de certaines étapes ! Dommage toutefois que les Alpes françaises ce soient pas en aussi bonne résolution que les Alpes Suisse (voir ce billet).