Cette appareil est l'opposé du tout automatique, même s'il comporte un mode scène avec quelques préréglages courant. On le compare beaucoup en ce moment, au Ricoh Caplio GR2 qui vient de sortir, et qui gère mieux le bruit, mais ce dernier possède une focal fixe de 28mm (pas de zoom), contrairement au GX100 qui est un 24-72.

Il possède un bruit assez prononcé, mais qui rappelle le grain argentique que beaucoup recherchent désespérément.. Certains vont même jusqu'a comparer son rendu au mythique Tri-X ! Sans aller jusque la, j'ai trouvé cette appareil intéressant pour travailler en noir et blanc (ou le grain est moins gênant), avec le confort du format RAW. Il possède de plus un stabilisateur intégré (contrairement au Ricoh GR2), ce qui est toujours ca de pris. :-)

Un autre avantage, c'est le nombre de réglages directement accessible, grace à deux astucieuses molettes et une touche Fonction (Fn) judicieusement placée. Il est même possible d'avoir sous la main deux modes totalement personnalisés, a utiliser selon les situations. Je me suis donc configuré un mode noir et blanc réglé sur 400 ISO, et sur un mode autofocus appelé "Snap" qui permet de prendre des photos net de 2,5m a l'infini. L'autre est en mode couleurs 80 ISO.

Il est également possible de lui adjoindre un viseur électrique, mais pour l'instant je m'en passe aisément...

Les RAW au format DNG sont parfaitement reconnus par Lightroom et Lightzone (mes deux logiciels de développement RAW de prédilection), et permettent de revenir à loisir, sur tous les réglages offerts par le format RAW. Il est même possible comme sur les reflex haut de gamme d'enregistrer un RAW + JPG. On obtient ainsi l'image finale noir et blanc au format jpg, avec en complément l'image RAW et toutes ses informations couleur.

L'appareil ne fait aucun bruit au déclenchement. Ce qui permet de prendre plus de photos au naturel, des différents sujets. Il est assez rapide (0,2 s), même s'il faut tout de même 5 secondes pour ensuite enregistrer le RAW + JPG sur une carte rapide (extreme III).

J'ai trouvé sur le forum de la revue "Chasseur d'images", un sujet qui lui est consacré. Allez également y jeter un oeil si le sujet vous intéresse. GetDPI (en anglais) est aussi une mine d'informations sur le sujet.

Bref, pour l'instant je suis ravi de mon choix, et je sens bien que son grand frère l'Olympus E-510 se sent un peu délaissé..

Voici donc une première salve de photos prises au celèbre Couvent de la Tourette construit par Le Corbusier. Le lieu était littéralement incroyable, l'architecture et les jeux de lumière superbes. Le tout serti dans un doux revêtement neigeux...

Vous pouvez également les visualiser en plus grand sur mon compte Flickr.

Les images couleurs sont les jpg originaux sans retouches colorimétriques.

Celle ci a été retravaillé dans Lightzone.

Les suivantes, en noir et blanc dans Lightroom.